Plus de poker en ligne ou en live.

Il existe plusieurs techniques qui permettent de gagner dans une partie de poker sur internet ou en live. En effet, il faut savoir quand relancer ou quand se coucher, afin de ne pas enchaîner les erreurs et de perdre. Ces techniques sont valable lorsqu’on joue au poker en ligne ou en live. Le site sur les jeux en ligne ludo9.com donne d’ailleurs plein  d’autres astuces pour gagner au poker.

Slow playing au poker

Cette technique consiste à sous jouer une très grosse main de façon à laisser les adversaires faire grossir le pot. Le slow playing permet de gagner au showdown, pendant l’abattage final des cartes l’ensemble du pot. Pour y arriver, il est conseillé de suivre les relances ou de checker (seulement avec une très bonne main). Par ailleurs, il faut veiller à ce que le simple check ne devienne pas trop avantageux pour les autres joueurs qui ne relancent pas souvent, car le piège du slow play est efficace seulement face à des joueurs agressifs.  Quand on joue sur internet comme sur Winamax poker, on rencontre surtout en head-up  des joueurs trop agressifs qu’on peut piéger facilement avec cette technique. Pour jouer sur ce site, il suffit de télécharger Winamax. C’est très rapide. Et puis, dans cette salle, il y a toujours des joueurs prêts à disputer une partie.

 

Check raising au poker

Le check raising consite a chaker puis à sur relancer une mise adverse. L’effet de surprise est tèrs destabilisatrice pour l’adversaire et annonce un gros jeu. En effet, à force de suivre les cheks, l’adversaire se verra déstabilisé. Si aucun joueur n’alimente le pot alors, il est possible d’offrir une carte gratuite aux autres joueurs. Toutefois, il faut faire attention à ce que les cartes communes ne soient pas favorables à toute la table.

Voler les blinds

Cette technique implique de relancer fortement pré flop afin que les joueurs qui effectuent des mises aveugles ou blinds se couchent. Avec cette stratégie, les joueurs se couchent plus rapidement, ce qui permet de gagner les blinds et dans la même foulée le pot. Pour pouvoir effectuer les relances, il faut être donneur ou être placé en fin de table et s’assurer que tous les joueurs se sont couchés. C’est une sorte de bluff car l’on peut remporter les blinds sans disposer d’une main forte. Mais si les blinds suivent trop souvent, alors il vaut mieux se coucher au flop, au risque de perdre beaucoup d’argent.

Loose playing

Cette technique consiste à jouer beaucoup plus de mains que d’ordinaire, ce qui veut dire que l’on rentre dans le pot sans même disposer de bonnes mains. Pour ce genre de stratégie, il vaut mieux privilégier les tables de débutants et bien garnir la cave de jetons. Par ailleurs, il est conseillé de ne pas jouer plus de main que les autres joueurs. À ce stade, le flop peut s’avérer intéressant.

Face aux relances, les adversaires se coucheront très vite, ce qui augmentera les chances de gagner le pot lors de l’abattage des cartes. Cette technique n’accorde pas trop d’importance à la main. Toutefois, cette technique a quelques désavantages, notamment le fait de miser beaucoup trop souvent de l’argent.

Tight playing

Cette technique de poker est l’inverse du Loose playing. On ne joue qu’avec peu de mains et on privilégie les tables loose playing. Ce genre de stratégie peut amener à gagner avec peu de coups joués. En mettant en pratique cette technique, l’on peut devenir la cible préférée des bluffeurs. En effet, si l’on suit, cela implique que l’on dispose de bonne main et si l’on relance, les autres se coucheront. Il est donc conseiller des varier un minimum son jeux pour ne pas être trop lisible.

Publicités